Weekly outline

  • General

    ENAC / IA / LASUR

    HABITAT ET DEVELOPPEMENT URBAIN

    2018-2019

    Cours à option : 3 crédits



    Enseignants :
    Prof. Dr. Jean-Claude Bolay, politologue, LASUR & directeur CODEV EPFL
    Dr. Yves Pedrazzini, sociologue, MER, LASUR
    Dr. Tobias Baitsch, architecte, chargé de cours LASUR

    + conférenciers invités:
    Eléonore Labatut, architecte et urbaniste, collaboratrice scientifique au CODEV EPFL
    G. Roux-Fouillet et N. Carlevaro, architectes, mobilstudio





    Le cours / séminaire se déroule sur un semestre, à raison de deux heures hebdomadaires et représente 12 sessions. Il est subdivisé en cours à caractère théorique et conceptuel et études de cas présentées par le chargé de cours et / ou des intervenants extérieurs.


    Le cours a lieu le mercredi de 8h15 à 10h00
    Salle AAC 008

    Ce programme de cours est provisoire. Il peut subir des modifications afin de tenir compte des disponibilités des conférenciers invités à y prendre part

    RESUME
    Le cours vise à mettre en évidence les processus de production de l'habitat urbain, ainsi que les dynamiques propres du développement en milieu construit, dans toute leur complexité. Il se focalisera sur les différentes dimensions urbanistiques, sociales, économiques et environnementales du développement dans les villes du Sud, en particulier la production spatiale et sociale de l'habitat des pauvres (habitat précaire, bidonvilles...).

    OBJECTIFS
    Le cours met en évidence les processus de production de l’habitat urbain, ainsi que les dynamiques propres du développement en milieu construit, dans toute leur complexité. L’analyse de ces processus sociaux et territoriaux, comme celle des pratiques de transformations de l’espace de la ville, s’inscrit dans une perspective de développement urbain durable, ceci autant au Nord qu’au Sud. L’objectif du cours est d’identifier les enjeux actuels, le rôle des professionnels et des habitants dans la fabrication de la ville contemporaine, à partir de cours théoriques et d’expériences de terrains relatées par les enseignants et leur(s) invité(s).
    Le cours se déroule à la fois sur le plan conceptuel et sur celui de la recherche appliquée, en mettant en regard les apports théoriques des penseurs de l'urbain et les actions menées sur le terrain par les différents acteurs sous formes de politiques, de projets de développements et d'initiatives alternatives
    Nous focalisons notre attention sur les conditions de production de l’habitat des pauvres (habitat précaire, bidonvilles), de manière à mettre en évidence les causes de ce phénomène, ses caractéristiques urbanistiques et architecturales, ses conséquences en termes de détérioration des conditions de vie au plan environnemental, social et économique, mais également les tentatives de réponses qui sont apportées, par les habitants eux-mêmes, de manière indépendante ou organisée au plan communautaire, ainsi que par les institutions publiques et les organismes de coopération internationale.

    MOTS-CLÉS
    Habitat - Développement urbain - Architecture - Urbanisme - Pays du Sud.

    THEMES ABORDÉS
    -    Problématique générale du développement en général ; du développement durable et du développement urbain durable en particulier.
    -    Tendances majeures de l’urbanisation dans le monde.
    -    Les acteurs sociaux du développement urbain.
    -    L’urbanisation du monde et son impact en termes de gouvernance, de gestion sectorielle, d’espaces publics, d’habitat, et de lutte contre la pauvreté.
    -    Les modèles de ville et leur signification idéologique.
    -    Les cultures urbaines, leurs protagonistes, violences et sécurité.
    Ces problématiques seront abordées tant du point de vue théorique que celui de la pratique, de façon à mettre en regard les apports des penseurs de l’urbain dans les pays du Sud et les actions menées sur le terrain par les différents acteurs, sous formes de politiques, de projets de développement et d’initiatives alternatives, participatives notamment.

    ACQUIS DE FORMATION
    A la fin de ce cours, l'étudiant:
    •    Aura acquis les connaissances concernant le développement en général, le développement durable et le développement urbain en particulier.
    •    Connaîtra les tendances majeures de l'urbanisation dans le monde et leur impact dans les pays émergents et en développement.
    •    Sera capable d’identifier les principaux acteurs sociaux et institutionnels du développement urbain et les contextualiser spatialement.
    •    Capable de mener une étude en groupe en recueillant des informations et de rédiger, à partir de sources primaires ou secondaires, un mémoire sur une des thématiques urbaines abordées durant le cours, en l’analysant dans une ville, quelque part dans le monde, et dans une perspective critique du développement urbain / durable.
    •    Capable de différencier les modèles d'urbanisation et préciser leur signification idéologique.

    METHODE D'ENSEIGNEMENT
    Cours. Conférences de chercheurs invités. Travail en groupe. Critiques intermédiaires des projets de groupe.

    TRAVAIL ATTENDU
    Etudier en groupe en recueillant des informations, afin de rédiger, à partir de sources primaires ou secondaires, un mini-mémoire sur un cas d'urbanisation problématique quelque part dans le monde, dans une perspective critique du développement urbain. Défendre oralement cette étude de cas en examen final.

    METHODE D'EVALUATION
    Contrôle avec examen oral en groupe à partir d'un rapport de synthèse écrit portant sur un cas d’urbanisation dans une ville choisie par le groupe d’étudiants et focalisé à partir d’une thématique abordée dans le cours, Ce rapport est remis aux enseignants environ 10 jours avant l’examen.
    Rendus intermédiaires sans notation.
    Pondération dans l'évaluation:
    -    Rédaction, par groupe, d'un mémoire de synthèse portant sur une étude de cas et intégrant les acquis du cours : 60%.
    -    Défense, par groupe, de ce mémoire en examen oral : 40%.
    -     Présentation intermédiaire par groupe : 0%.

    ENCADREMENT
    Office hours : oui
    Assistant : non
    Forum électronique / Moodle : oui

  • 16 September - 22 September

    Cours 1

    Mercredi 19 septembre 2018

     

    J.-C. Bolay, Y. Pedrazzini

    Introduction au cours

    Présentation du programme du cours : Grandes orientations et questions abordées.

    Explications du projet de groupe.

     

     

    J.-C. Bolay

    Un monde en voie d’urbanisation : tendances à l’échelle de la planète

    Le cours comprendra :

    - une présentation des points significatifs du phénomène d'urbanisation dans différents contextes géopolitiques.

    - une discussion sur la globalité de la problématique urbaine, les spécificités de cette dynamique dans les pays émergents et en développement, les causes et conséquences, les priorités dans l'intervention et les acteurs impliqués



    Mexico DF

  • 23 September - 29 September

    Cours 2

    Mercredi 26 septembre 2018

     

    J.-C. Bolay

    Développement urbain durable : les dimensions urbaines du développement

    Partir des dimensions sociales, économiques et environnementales du concept de développement durable pour montrer ce que cela implique en termes d’approche du phénomène.

    Une interrogation sera posée à partir du cas de Port-au-Prince, après le tremblement de terre de 2010. Et l’exemple des quartiers d’habitat précaire et de la pollution de l’eau des canaux de Ho-Chi-Minh Ville, Vietnam, servira à illustrer les interactions urbaines du développement urbain durable.



    HCMC

  • 30 September - 6 October

    Cours 3

    Mercredi 3 octobre 2018

     

    J.-C. Bolay

    Planification urbaine, précarité et pauvreté

    La planification urbaine dans les pays du Sud n’a, à ce jour, pas permis de juguler la pauvreté sociale et économique ni la croissance de la ville informelle et précaire. Partant de ce constat, le propos est de mettre en exergue les incohérences entre les déficits urbains, les modes de planification qui prévalent et les solutions envisagées dans le futur,

    Un ou plusieurs exemples d’Afrique et d’Amérique latine viendront illustrer les difficultés rencontrées, les montages de projets envisagés et les réalisations effectuées dans cette perspective.


    urban Africa


    Montes Claros Brasil

    Targovishte


  • 7 October - 13 October


    Cours 4 (in English)

    Mercredi 10 octobre 2018

     

    T. Baitsch

    Incremental Urbanism: inspirations, concepts, and the changing role of architects

    Anonymous architecture and ‘organically grown’ settlements inspired architects and planners for alternatives to top-down models of development. Participation and appropriation are key in projects, where residents are seen as partners in the production of their habitat. Changing the relation between users and experts of space, such approaches fundamentally challenge the role of planners.

    This course investigates the advantages and limits of such approaches and traces the tradition of concepts in planning and architecture, which incorporate the ‘chaos of life’ and postulate ‘organic growth’ of houses, neighbourhoods and cities as the basis of successful urban development.

  • This week

    14 October - 20 October


    Cours 5 (in English)

    Mercredi 17 octobre 2018

    T. Baitsch
    Everyday life and the production of informal settlements

    Informal settlements are foremost physically built and socially constructed through everyday life and spatial practices of its residents. Linking urban form, housing typologies and ways of life, we examine the dynamics of production of informal settlements by focusing on local agents involved in the actual construction process. Drawing on my PhD research on Mumbai’s informal settlements, this course will examine how inhabitants physically and socially construct and build houses and homes in the neighbourhoods they call home.
  • 21 October - 27 October

    Cours 6

    Mercredi 25 octobre 2017

     

    E. Labattut, CODEV & ETC

    Territoires en crise, quelle place pour les architectes ?

    Cette intervention interrogera l’évolution de la prise en compte des enjeux urbains dans les réponses humanitaires, en se basant sur des projets réalisés par l’agence ETC. Nous questionnerons la place particulière des métiers liés au cadre bâti dans les contextes de crise, et la nécessité pour les professionnels de développer des approches et méthodologies nouvelles et « hybrides », au Nord comme au Sud, ainsi que le rôle clef des municipalités au sein de ces processus :
    -          Port-au-Prince, Haïti : la planification participative dans un quartier informel
    -          Tripoli, Liban : « mise aux normes » de logements pour les réfugiés urbains
    -          Thessalonique, Grèce : étude du marché du logement pour trouver des alternatives aux camps




    • 28 October - 3 November

      Cours 7

      Mercredi 31 octobre 2018

       T. Baitsch, architect and urban researcher

      The Crisis of Urban Planning:  Negotiation urban futures or Mumbai’s Development plan in the making

      The controversies revolving around the making of Mumbai’s development plan offer us a rare insight into the contested process of planning in an Indian megacity. In such controversies over the city’s future manifest competing visions of the ‘good’ city and the way to urbanization. In order to better understand how contemporary urban planning actually takes place, we will analyse this conflict-loaded process, where diverse actors – from real estate developers, politicians, and civil society to the government – fight over influence and control. Thereby we will reveal the deep crisis of contemporary urban planning.


    • 4 November - 10 November

      Cours 8

      Mercredi 7 novembre 2018

       

      J-C Bolay, Y. Pedrazzini

      Rendu intermédiaire (part. 1)

      Sous forme de « mini PP » présentés par groupe


      • 11 November - 17 November

        Cours 9

        Mercredi 14 novembre 2018

         

        Si nécessaire au vu du nombre de groupes :

         

        J-C Bolay, Y. Pedrazzini, E. Labattut

        Rendu intermédiaire (part. 2)

        Sous forme de « mini PP » présenté par groupe

         

        Sinon, cours additionnel : (Film)


        • 18 November - 24 November

          Cours 10

          Mercredi 21 novembre 2018

           

          Y. Pedrazzini et C. Iorio

          Une histoire secrète de l’urbanisme (1) :
          Architecture et résistance

          Les villes se défont autant qu’elles se font. Mais qui sont les vrais faiseurs de ville aujourd’hui ? Dans le Sud, la production du territoire urbain est un processus informel, hybride, largement dû à l’action des habitants marginalisés, socialement et spatialement. On essaiera ici de montrer comment l'architecture des opprimés détermine la forme urbaine et en quoi une alliance entre habitants des quartiers pauvres et décideurs est nécessaire pour fonder les règles d'un nouvel urbanisme démocratique.

          Se dessine ainsi une ligne de front, espace social et géopolitique dans lequel s’opposent ceux qui urbanisent par métier et ceux qui leur résistent par nécessité vitale.


        • 25 November - 1 December

          Cours 11

          Mercredi 28 novembre 2018

           

          G. Roux-Fouillet et N. Carlevaro, mobilstudio, architectes

          Architecture de Crise, exemples de terrain

          La présentation retracera 8 ans de missions humanitaires auxquelles les deux associés de l’agence mobilstudio ont participé. Ces missions offrent un panorama large sur le travail qu’un architecte est amené à faire dans des contextes de crises humanitaires, suite à des catastrophes naturelles ou à des situations de conflit armé. 
          La présentation sera suivie d'une discussion sur le thème de l'architecture de crise, mais plus généralement sur les possibilités pour des architectes formés dans nos écoles d'exercer leur métier en accord avec leurs engagements moraux et politiques, mais aussi des limites que la réalité du terrain fixe à un tel exercice.

          Exemples du terrain:
          Philippines: mission d’urgence
          Myanmar: reconstruction d’écoles
          Haïti & Equateur: transfert de connaissances
          Syrie: Coordination / conflit

          • 2 December - 8 December

            Cours 12

            Mercredi 5 décembre 2018

             

            Y. Pedrazzini

            Une histoire secrète de l’urbanisme (2) :

            a) cultures urbaines, diabolisation des outsiders

            La production de l’espace urbain ne se fait pas que de manière planifiée : elle résulte aussi des pratiques dites informelles des habitants marginalisés socialement, économiquement, politiquement et spatialement, le plus souvent considérés comme des délinquants. On essaiera ici de montrer comment l'architecture des « outsiders » détermine la forme urbaine et en quoi une alliance entre habitants des quartiers pauvres et décideurs est nécessaire pour formuler les règles d'un nouvel urbanisme dans les villes du Sud.

            b) violence urbaine / violence de l’urbanisation

            A partir de recherches menées en Amérique Latine (Bogota, Caracas, Mexico), en Afrique et en Europe, on proposera quelques pistes pour urbaniser les territoires les plus exposés aux "guerres" ordinaires, en pensant les questions de violence sans a priori sécuritaire. En partant de la vie quotidienne de « bandits », gangs, outsiders etc., on s'attachera à comprendre la fonction sociale des populations « dangereuses » dans les stratégies urbanistiques actuelles, pour le meilleur et pour le pire


            Une histoire secrète de l’urbanisme (3) :
            vers un punkspace


            Face à la production industrielle d’un espace urbain uniformisé et acculturé, et dans un contexte de violence rien moins que symbolique de l’urbanisation et de l’urbanisme moderne, la résistance des plus faibles, qui sont aussi en général les plus pauvres, fonde un archipel de situations spatiales, des anomalies significatives qu’il convient d’interroger radicalement pour repenser le développement urbain. A la manière inversée du Rem Koolhaas de Junkspace (2001), nous essayerons de comprendre et « prévoir » la ville contemporaine dont la spatialisation et la matérialisation, telles qu’elles s’actualisent dans les angles morts de la fabrique urbaine, prennent toujours plus la forme de la ruine contemporaine, résultat des guerres ou des catastrophes, de la friche, du slum, de barricades bricolées dans l’urgence sur les espaces public de partout, pour faire face à la violence de l’urbanisation. Au 21ème siécle, la nouvelle ville générique sera punk ou ne sera pas…
          • 9 December - 15 December


            Préparation des dossiers d'examen

            • 16 December - 22 December

              Congés de fin d'année