Ce cours vise à introduire à l'étude des séries télévisées contemporaines à travers différents axes thématiques. Souvent examiné sous l’angle sociologique, le succès des fictions sérielles fascine autant les médias que le champ de l’académie, suscitant des discours sur le sériephilie qui tentent de comprendre l’immense engouement du public. Au-delà des raisons sociales – très importantes – qui expliquent  le phénomène d’attachement à des univers fictionnels particulièrement sophistiqués, il est possible d’analyser les séries d’un point de vue narratif, esthétique, historique afin de les faire dialoguer avec leur époque et leur contexte culturel. Ce cours propose d’examiner des questions situées au cœur des séries actuelles telles l’effet de réel, l’intimité, la soif de voir et de savoir, la répétition, etc. Afin de définir l’objet « série télévisée », il nous faudra le référer à ses modes de production, de diffusion et de consommation marquées notamment par le déformatage des objets télévisuels, la généralisation de l’Internet à haut débit, la multiplication des chaînes hertziennes et câblées, l’éparpillement des audiences, l’apparition des systèmes de vidéo à la demande, etc. Une comparaison avec le cinéma permettra notamment de mettre en évidence ses spécificités, mais aussi ses affinités avec une industrie qui, loin d’être rivale, lui fournit un contingent important de réalisateurs, scénaristes, techniciens, acteurs, etc. Chaque cours proposera des études de cas liées au thème traité, et tirées de séries américaines telles Lost, The Sopranos, Life on Mars, Mad Men, Game of Thrones, House of Cards, Dexter, Breaking Bad, Six Feet Under, Urgences, Dr. House, The Mentalist, Dr House, CIS, Deadwood, Fargo, Utopia, The Knick, Vickings, Mr Robot, etc.

 


SYLLABUS DE COURS.EPFL.2016.pdfSYLLABUS DE COURS.EPFL.2016.pdf